ADRESSE À M. FRANÇOIS HOLLANDE

Les Veilleurs de Bondy nous adressent le communiqué suivant et nous donnent rendez-vous :

Mercredi 18 Novembre de 19h00 à 21h00

Place de la gare de Bondy (Seine-St-Denis)

Proche A3 et N3 – Accès RER E depuis Paris-Magenta ou Paris-Haussmann-St Lazare

Monsieur le Président de la République,
LE PEUPLE DE NOTRE DÉPARTEMENT REFUSE LE DILEMME DANS LEQUEL VOUS VOUDRIEZ NOUS ENFERMER.
Les enfants de nos cités le savent bien : le choix de la France n’est pas entre les paumés devenus des assassins vendredi dernier et l’acceptation docile de la société que vous voulez nous imposer.
Ces assassins sont aussi, hélas, le produit de la France que vous nous fabriquez, qui s’applique à rompre avec les principes les plus élémentaires de l’humanité.
Le peuple de Seine-St-Denis a voulu le dire, a voulu montrer son chagrin.

LE TEMPS, AUJOURD’HUI EST AU DEUIL.
Pour autant, nous n’avons aucunement l’intention de nous aligner derrière un État policier.
Quel état d’urgence nous préparez-vous ? Les progrès vertigineux de la police de la pensée vont-ils encore s’accélérer?
Nous vous demandons solennellement de mettre un terme aux attaques sociétales qui affectent profondément le pacte qui fonde la société française.
Vous dites vouloir une France unie contre ceux qui nous agressent. Montrez-le !

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*