Bonne nouvelle : Le rapport sur la GPA a été rejeté par le Conseil de l’Europe

le projet de rapport et de résolution sur la GPA a été rejeté par la Commission des Questions sociales du Conseil de l’Europe.

Ainsi, contrairement à ce qui était envisagé, le Conseil de l’Europe a renoncé – pour le moment en tout cas – à autoriser une GPA non commerciale. Commerciale ou pas, cette pratique est inacceptable par principe. L’encadrer, c’est la légitimer.

Grâce à votre soutien, la pétition officielle au Conseil de l’Europe dont vous êtes signataire a été remise quelques jours avant ce vote à la Présidence de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe. Au 10 mars, elle regroupait 107 957 signatures de citoyens européens. Merci pour votre implication personnelle qui pèse dans le débat.

Le 15 mars, certains d’entre vous ont participé aux mobilisations, en particulier à Paris et à Strasbourg. Nous avons su, dans la matinée du 15 mars, que les débats étaient tendus au sein de la Commission, au moment même où nous manifestions, y compris sous les fenêtres des bureaux du Conseil de l’Europe. Finalement, à 16 voix contre 15, le projet de rapport a été rejeté, ainsi que le projet de résolution l’a été à 16 voix contre 14.

Désormais, le processus de vote est terminé et ce rapport enterré. Quelle belle avancée pour la cause des femmes, des enfants et de la dignité !

L’ensemble des associations partenaires de No Maternity Traffic vous remercie chaleureusement pour votre engagement et pour le soutien que vous avez apporté à l’action de No Maternity Traffic.

No Maternity Traffic est déterminé à poursuivre son action pour aller jusqu’à l’interdiction effective de la gestation pour autrui.

Restons reliés : www.nomaternitytraffic.eu/actualites/

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*